Contactez-Nous

N'hésitez pas à nous contacter par email en remplissant le formulaire suivant

Quels traitements dentaires vous intéressent?

Budapest

D’abord, le fleuve Large, tellement large, et puissant, tellement puissant ; le Danube.
Pris entre les deux rives de la ville, un espace fort où l’horizon s’élargit. Sa traversée par le pont des Chaînes est une expérience…

Danube, Parliament Budapest
Danube, Parliament Budapest

Par-delà le fleuve, la ville est zébrée d’une multitude de tramways jaunes qui se croisent dans un bruit de ferraille ponctué des sonneries marquant l’arrêt ou un piéton imprudent. Attention également quand vous traversez aux nombreux petits taxis à la conduite très nerveuse. Un mouvement incessant mais fluide. Seules 3 lignes souterraines de métro parcourent la ville.

Sur la rive gauche du fleuve, Pest, moitié plus récente de Budapest, s’étale dans la plaine. C’est le centre administratif et commercial de la ville ; de nombreux cafés, de la musique partout. On ne se lasse pas de découvrir ses grands boulevards, ses bâtiments imposants et colorés mélangeant les styles les plus divers : néo-gothique pour le Parlement le long du fleuve, néo-renaissance pour l’Académie des Sciences, baroque pour l’Hôtel de Ville sans oublier la rondeur des coupoles et dômes des églises.
Mais derrière les façades, une autre vie de Pest, plus intime. En poussant les magnifiques portes cochères des immeubles, et au-delà d’une perspective en clair-obscur de couloirs dallés et d’escaliers, se révèle un puits de lumière : la cour intérieure de l’immeuble ; les enfants y jouent, le linge sèche, les balcons courent d’un logement à l’autre, un jardin se dessine, voire un arbre y pousse, des statues rêvent… Derrière chaque porte d’immeuble, une magie est à découvrir.

Face à Pest, Buda, la baroque, se laisse découvrir en suivant les rues sinueuses qui gravissent la colline. Il y règne un air plus léger, gai voire bucolique à certains endroits. Maisons et anciens palais se cachent dans la verdure de leur jardin. Le tout couronné par l’église Mathias au magnifique toit de tuiles vernissées.
La vie à Buda est rythmée par ses nombreux bains alimentés en eaux de source dans des décors extravagants. Prendre un bain d’eau de source puis s’asseoir en terrasse est à la fois un rituel et un art de vivre. À Buda, on peut également errer pendant des heures au milieu des arbres sans quitter pour autant la ville. En effet, celle-ci est entourée de collines boisées que l’on peut facilement atteindre par un chemin de fer à crémaillère et ses stations romantiques ; ainsi en peu de temps on peut suivre un des nombreux sentiers qui ont été aménagés dans les bois et se croire loin de la ville…
Bénédicte Fessard

2019. mars 7.Móricz Dental